Aujourd’hui, c’était « ciné » pour les 73 élèves présents et l’équipe éducative. Au programme, l’adaptation cinématographique du roman de Pierre Lemaître, prix Goncourt 2013 : « Au-revoir là-haut ». La projection privée au Cinéal de Decize était offerte par le lycée. Le film semble avoir beaucoup plu si l’on en croit les premières critiques à la sortie de la salle en attendant le retour pour correction de la fiche d’exploitation pédagogique. L’histoire : Novembre 1919, deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire… A la fois tragique et burlesque, Dupontel signe une adaptation réussie teintée d’une critique sociétale à peine voilée. Ce film offre l’occasion à nos élèves de mieux appréhender cette période historique contemporaine avec l’émergence de l’art nouveau au travers de ces années que l’on qualifiera plus tard de folles ! C’est enfin le privilège de découvrir le travail artistique magnifique de Cécile Kretschmar créatrice des masques de ce long métrage.. Un film qui conduira les élèves à débattre en classe sur différentes pistes comme l’importance des commémorations de la grande guerre ou la capacité d’accomplir un acte immoral par amitié.