Handisport : nos élèves au cœur des épreuves !

Handisport : nos élèves au cœur des épreuves !

Les élèves de terminale ASSP ont participé pour la deuxième année consécutive à la rencontre inter-établissements « sarbacane/boccia » au foyer rural de Rouy organisée par le comité départemental Handisport de la Nièvre.
Après une présentation de l’animation et des publics par Mme Elodie GAUTHIER, responsable Handisport,les élèves ont pu encadrer près d’une vingtaine de participants venant de 3 établissements spécialisés nivernais  : le Foyer Petit Pierre de St-Amand-en-Puisaye (adultes porteurs d’un handicap sensoriel) , le Foyer APF d’Imphy et le Foyer Les Marizys de La Machine (adultes en situation de handicap moteur).

 

Pour info, la boccia est un sport qui s’apparente à la pétanque, jouée en intérieur avec des balles en cuir, avec ou sans cible. Tout comme la sarbacane, c’est une activité qui nécessite précision et concentration. Cette rencontre sportive, riche en partages et en échanges, s’est clôturée par un goûter convivial préparé par les services civiques du comité Handisport. Un grand merci aux résidents,  aux salariés et aux  bénévoles du Comité Handisport pour la place faite à nos élèves lors de cette rencontre.

Visite de la blanchisserie et de la cuisine centrale du CH de Decize

Visite de la blanchisserie et de la cuisine centrale du CH de Decize

Dans le cadre de l’enseignement des services à l’usager, les élèves de 1ère bac pro ASSP se sont rendus au centre hospitalier de Decize. Mme VAJDIC, responsable de la blanchisserie, a d’abord expliqué le circuit du linge : de la zone sale à la zone propre, du séchage au repassage ou défroissage,  sans oublier le pliage puis le stockage : aucune étape n’a été oubliée. Les élèves ont aussi pris conscience du tonnage de linge pris en charge par la blanchisserie : Ce sont près de 600 draps qui sont traités chaque jour, et environ 1.2 tonne de linge, lavé dans des machines de 110 et 180 kg. Des procédures à respecter pour éviter les biocontaminations liées à la manipulation du linge, aux machines à utiliser telles que les calandres, plieuses, thermo-étiqueteuse…
La visite s’est prolongée en cuisine, le temps de se vêtir d’une surblouse, charlotte et surchaussures. M. Dominique BOIZARD, responsable restauration a pris la suite des explications. La cuisine prépare 1400 repas par jour pour les différents services de l’hôpital, le self du personnel et également le portage des repas à domicile. 28 personnes travaillent en cuisine. Le principe de la liaison froide, avec des préparations culinaires élaborées à l’avance, refroidies et conservées jusqu’à 3 jours a donc pris une dimension concrète pour les élèves qui avaient étudié ces notions en classe.  Les cuisines du CH de Decize élaborent leurs menus avec une diététicienne et respectent les régimes prescrits aux patients : spécial diabétique ou sans résidu par exemple, et proposent différentes textures. Après avoir présenté  les différentes zones de la cuisine (quai de déchargement, décartonnage, légumerie, stockage, …)  M. BOIZARD s’est arrêté sur les derniers équipements arrivés en cuisine : les chariots double flux aux couleurs de la ville de Decize : préparés par les agents des cuisines et acheminés dans les services, ils sont branchés sur une borne et  permettent la remise en température en 55 minutes des plateaux avec un compartiment froid et un compartiment chaud. Un grand merci pour leur accueil aux équipes du CH.

La télé d’hier de retour à la maison de retraite Château-Morlon !

C’est une véritable rétrospective de la télévision des années 1950 à la fin des années 1970 que les élèves de 1ère bac pro ASSP ont présentée à l’EHPAD de Château-Morlon dans le cadre de la « semaine bleue ».  Une vingtaine de résidents ont pris part à une après-midi « télévisuelle », retraçant l’histoire du petit écran de l’époque du noir et blanc au passage à la couleur. Les élèves ont proposé des jeux cultes, ravivant les souvenirs des résidents. Le tout présenté par des speakerines plus vraies que nature. Mention spéciale à la parodie interprétée par Laly et Killian de la recette des crêpes du célèbre Raymond Oliver suivie de leur dégustation agrémentées de confitures « faites maison » grâce aux fruits offerts par Herveline. La fameuse recette très arrosée !Laura interprète ensuite avec la complicité de Ryan « la bonne du curé » ce qui offre à Delphine DUPLAN, l’animatrice de cette maison de retraite, l’occasion de rappeler qu’Annie CORDY est venue en personne en 1978 à Château-Morlon, dans le cadre de l’inauguration de  l’extension du château. 40 ans après, on peut dire que  « la bonne du curé » n’a pas pris une ride et a été reprise en chœur par les résidents et les professionnels !Pour clôturer cet après-midi festive, Delphine DUPLAN a offert aux élèves une visite détaillée des nouveaux locaux et équipements. Les élèves ont pu ainsi découvrir le parcours de motricité et les jardins surélevés. Avec sa chienne Cali, elle a également expliqué les bienfaits de la médiation animale. Ce projet d’animation collective est une répétition pour le projet d’animation que chaque élève devra mener en PFMP N°4 :  la satisfaction des résidents prouve qu’ils sont sur la bonne voie pour élaborer et  réussir cette épreuve. Un grand merci pour leur accueil aux résidents et à l’équipe de cet EHPAD.

 

Première participation à l’opération « Octobre rose »

Première participation à l’opération « Octobre rose »

Les élèves de 1ère bac pro ECP  se sont rendues avec leurs professeurs à la journée de sensibilisation et du dépistage du cancer du sein organisée par le centre hospitalier de l’agglomération de Nevers dans le cadre de l’opération « octobre rose ».

dav

 

Nos élèves ont ainsi contribué à animer cette manifestation en proposant des modelages de la main, des poses de vernis «ruban rose» et des mises en beauté pour le personnel et les malades. En échange, de précieux conseils ont été offerts sur la technique de l’auto-palpation. Un grand merci à Magali BOURGY socio-esthéticienne et Sylvie MOLERO du service coordination en cancérologie pour leur accueil.
A la découverte du multi-accueil

A la découverte du multi-accueil

Après un bon mois de cours, il était temps pour la douzaine d’élèves de 2nde bac pro ASSP de passer de la théorie à la pratique et de visiter avec leurs professeurs d’enseignement professionnel le centre socio-culturel « Les Platanes » de Decize et particulièrement son multi-accueil « Les p’tites canailles ». Ce premier contexte professionnel étudié en classe s’est dévoilé grâce à une visite des locaux suivie d’une présentation croisée par la directrice Gaëlle Saunier des missions du centre et de celles du multi-accueil par Isabelle Lauseur. Les élèves ont ainsi pu questionner cette éducatrice jeunes enfants sur les enjeux, les satisfactions mais aussi les difficultés de travailler dans un tel secteur. Une manière originale de préparer d’ici le mois de janvier la première période de formation en milieu professionnel d’une durée de 3 semaines qui se déroulera exclusivement en secteur de la petite-enfance. Andréa, élève de cette classe l’a d’ailleurs bien compris :  » Cela m’a permis de vraiment comprendre ce que l’on va faire pendant notre PFMP, j’ai appris beaucoup de choses sur l’organisation, la sécurité, la prévention… Avant c’était un peu confus maintenant avec cette rencontre : c’est concret ! « .

Prêts pour des échanges fructueux…

Un grand merci au centre social pour son chaleureux accueil sans oublier Alexandra Bonneau qui a clôturé cette rencontre par une présentation de l’espace jeunesse et la proposition en direction des élèves de notre établissement de participer ponctuellement à des sorties culturelles ou sportives…

Comprendre la sécurité ferroviaire

Comprendre la sécurité ferroviaire

Monsieur Cyril CHAVET, responsable expertise à la SNCF, a ouvert le bal des séances d’accompagnement personnalisé du lycée par une sensibilisation aux dangers ferroviaires. Une intervention dynamique et ludique faisant appel à la participation et à la réflexion des élèves. Ces derniers ont en effet du se mettre dans la peau d’enquêteurs face à des séquences d’accidents devant ainsi trouver les scénarios et les conséquences de ces situations quotidiennes dangereuses et souvent dramatiques.

Emma, élève en terminale ASSP a été particulièrement sensible au témoignage d’un conducteur qui raconte les différents accidents qu’il a subit au cours de sa carrière. Elle conclut  » Cette intervention nous a permis de nous rendre compte des risques auxquels nous pouvons être confrontés ». C’est justement cette prise de conscience et le rappel de certaines règles élémentaires et citoyennes qui étaient visés lors de cette première intervention. Un grand merci à monsieur CHAVET pour sa disponibilité.