Visite du salon départemental de l’enseignement supérieur

Visite du salon départemental de l’enseignement supérieur

Pour la première fois, les élèves de première et terminale ASSP ont pu participer au salon de l’enseignement supérieur au parc des expos de Nevers. Les uns pour préparer leur orientation et les autres pour finaliser leurs choix. A noter la présence des BTS SP3S et ESF ainsi que l’IFSI/IFAS du centre hospitalier de Nevers. A quelques jours des inscriptions sur la plateforme Parcoursup, cette sortie a permis de relancer la dynamique de préparation des projets de chacun initiée en première et lors de la réunion des orientations en novembre dernier.

La part du Colibri avec WAG !

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Les élèves de 2nde bac pro ont bénéficié d’une sensibilisation au développement durable avec la découverte de l’ Application WAG (suite…)

Projection privée au Cinéal de Decize

Aujourd’hui, c’était « ciné » pour l’ensemble des élèves et l’équipe éducative. Au programme, le film de Ladj Ly : « Les Misérables ». La projection privée au Cinéal de Decize était offerte par le lycée. Le film semble avoir beaucoup plu si l’on en croit les premières critiques à la sortie de la salle en attendant le retour pour correction de la fiche d’exploitation pédagogique. L’histoire : « Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…. Un film choc où, avec une maîtrise impressionnante de la caméra et du rythme, Ladj Ly suit l’éruption en train de naître de ce volcan social où nul n’est totalement coupable ni totalement innocent. Un film qui conduira les élèves à débattre en classe sur différentes pistes comme la pratique du « copwatching », ou bien de la nécessité d’une révolte pour changer la situation dans laquelle se trouvent les banlieues.