Le don d’organes : parlons-en !

Le don d’organes : parlons-en !

Nouvelle conférence programmée en AP pour sensibiliser cette fois à l’importance de parler en famille du don d’organes.Le docteur Michèle ROCHE-ALEXANDRE est ainsi venue rencontrer les élèves de dernière année accompagnée d’une personne ayant bénéficié d’une greffe. Après une présentation du cadre juridique et bioéthique ainsi que des conditions de réalisation, la représentante de l’association FRANCE ADOT 58 a souligné, chiffres à l’appui, le manque important de greffons en France. Or la première cause de cette pénurie est due aux familles qui s’opposent au prélèvement ne sachant pas clairement ce que souhaitait la personne décédée ou par méconnaissance des procédures.

La présentation s’est prolongée par le témoignage de Monsieur Joannic Alossery greffé du cœur, qui a partagé avec les élèves son émouvant vécu. À 41 ans, marié et père de deux enfants, il a en effet vu sa vie  brutalement changer, lorsqu’il a dû subir une greffe de cœur en urgence à la suite d’une maladie auto-immune. De nombreuses questions ont clôturé cette intervention.

Ceux qui le souhaitaient ont pu faire la demande de leur carte de donneur d’organes.  Pour ou contre, c’est une question à se poser en famille mais il est sûr que cela peut sauver beaucoup de vies. Le docteur a insisté sur le fait que la liste d’attente des demandeurs de greffes ne fait que croitre depuis ces 10 dernières années. »

Pour plus d’infos :

https://www.france-adot.org/adot-departementales/adot-58/presentation-nievre.html

 

Témoignage plein d’espoir d’un greffé du cœur

 

CRADOC ! : un projet d’animation collectif pour les enfants

CRADOC ! : un projet d’animation collectif pour les enfants

« Maître Cradoc a un problème » est une histoire originale qui a servi de support aux deux groupes d’élèves de 2nde ASSP qui se sont rendus dans les écoles maternelles de Saint-Léger des vignes et les « Rainettes » à Decize. Au programme  : compilation de « cradocries » que les enfants ont pu corriger en révisant des règles d’hygiène corporelle déjà apprises en classe, comptines sur le brossage des dents et le lavage des mains, fabrication d’un savon parfumé, chamboule-tout et un jeu proposé par chaque élève…

Laura présente aux enfants Maître Cradoc !

Marion anime son Twister version « Hygiène corporelle »

Gwendoline au commande d’un mémory… attention : observation !

Les enfants âgés entre 2 et 5 ans ont ainsi pu profiter des compétences fraichement acquises en stage et en classe par nos élèves en matière de prise en charge et d’animation. Mais pas de projet sans une petite dégustation : les bons conseils ayant permis de rendre propre Maître Cradoc, en remerciement, celui-ci avait préparé des brochettes de fruits frais très vite englouties par la centaine d’enfants ! c’était aussi l’occasion de sensibiliser à l’importance de manger des fruits et légumes tous les jours.

Herveline et Aléxia avec deux petits gourmands

Les élèves étaient partagés sur le bilan final : du plaisir et des échanges intéressants mais aussi un manque d’organisation, des difficultés de gestion du temps, de la timidité parfois… L’enthousiasme était quand même bien là et le sourire des enfants une réelle récompense.

Chamboule – « POUX » … à la chasse !

Opération savonnerie avec Kelly

Un cadeau pour se laver les mains à la maison !

Un grand merci aux équipes éducatives des deux écoles pour leur chaleureux accueil.

Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Dans le cadre des formations professionnelles proposées par le lycée, tous les élèves de deuxième année sont formés aux gestes qui sauvent. De l’analyse des risques aux actions de secourir, les lycéens doivent, pour valider cette certification, réussir de nombreuses compétences. Bravo aux élèves de 1ère ASSP qui ont fait 100% de réussite lors de cette session.

Une escapade généreuse à Dijon

Une escapade généreuse à Dijon

Les 7 élèves de Tale ASSP « rescapés » des maladies hivernales et autres petits soucis de genou ont bénéficié d’un voyage pédagogique à Dijon afin de remettre en main propre la collecte 2018 au bénéfice de la recherche et de l’accompagnement des malades du Centre régional anticancéreux Georges-François LECLERC.

Incontournable Ours de Pompon !

La matinée de ce petit périple a permis de découvrir entre autre le jardin Darcy et l’ours de Pompon, le palais des Ducs, les musées des Beaux-Arts et François Rude ainsi que le vieux Dijon avec sa chouette et ses magnifiques Halles. Une pause gourmande pour déjeuner au restaurant « O’bannelier » a satisfait tout le monde et s’est achevée par un petit quartier libre dans la capitale Bourguignonne.

« Faites que j’aie mon Bac Mme La Chouette… »

16h02 : Il est temps de clôturer notre collecte avec un dernier chèque de 40 euros et de nous rendre au CGFL ! C’est M PERRETTE, cadre de santé, qui débute par une présentation des traitements radiothérapeutiques et nous fait visiter une salle de traitement où se trouve une machine appelée accélérateur qui émet des rayons qui traversent la peau pour atteindre la tumeur. Puis, avec la précieuse enveloppe contenant les 1625 euros,  nous remettons à Mme DORLEAN notre généreuse collecte. La directrice des soins a ensuite présenté les missions du centre en insistant sur l’importance du chemin de soins et de la personnalisation des prises en charge.  A noter la courtoise visite de M COUTANT, directeur général du centre, qui est venu en personne saluer la générosité de notre projet.

Grâce à cette démarche, les élèves ont aussi pu sensibiliser les habitants du bassin Decizois à l’importance d’un dépistage précoce notamment celui du sein et d’encourager les Nivernaises, âgées de 50 à 74 ans et qui sont moins d’une sur deux à profiter d’un dépistage par mammographie entièrement gratuit ! Pour en savoir plus : https://www.ameli.fr/nievre/assure/sante/themes/cancer-sein/depistage-gratuit-50-74-ans

Présentation d’une salle de traitements radiothérapeutiques

A noter qu’au jeu du Quiz sur « Dijon et ses trésors », c’est Mélanie qui remporte la partie et gagne un mug aux couleurs de la ville. Merci aux équipes du CGFL et à nos nombreux soutiens sur Decize pour nous avoir permis de réaliser une nouvelle fois ce beau projet.qui comme le souligne Valentin, élève de cette classe, lui permet d’appréhender cette maladie avec un regard d’espoir.